Vous êtes ici : Accueil > Cycle 4 4ème > Les séismes 2020 > Comment connaître la force des séismes ?
Publié : 23 mars
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les séismes

Comment connaître la force des séismes ?

Connaître la différence entre magnitude et intensité.
Savoir faire des comparaisons

Earthquake damage - road

Pour savoir si un séisme au Japon est plus dangereux qu’un autre en Turquie, les journalistes utilisent souvent des chiffres qui indiquent la magnitude du séisme.
A-t-on raison de prêter attention à ces valeurs avant de préparer vos bagages pour l’un de ces pays ? Vous avez le temps pour faire vos valises, le confinement est encore pour quelques semaines ...

Pour savoir si un séisme a été dangereux, trois éléments peuvent être étudiés : si le séisme est puissant, s’il est meurtrier, s’ils sont fréquents.

- Comparons des séismes du Japon et de Turquie.

Activité 1 : La puissance

- On détermine la puissance d’un séisme à partir de la plus grande amplitude des ondes (la hauteur des plus fortes vibrations lors du séisme).

Date 08.03.2010 14.04.2016
Pays Turquie Japon
Ondes sismiques enregistrées
Ondes du séisme Turque
Ondes du séisme japonais
Magnitude 6 7.8
  1. Comparer la magnitude entre ces deux séismes. (J’observe ... plus ... que .... mettre les chiffres)
  2. Proposer une explication.

.

Correction :

  1. La magnitude du séisme est plus importante au Japon (7.8) qu’en Turquie (6).
  2. La présence de montagnes sous-marines importantes expliquerait la plus grande puissance du séisme au Japon qu’en Turquie.

Activité 2 : L’intensité

Pays Turquie le 08.03.2010 Japon le 14.04.2016
Dégâts
Conséquences du séismes en Turquie

Plusieurs villages de la province d’Elâzığ, au sud de la Turquie sont partiellement détruits. Les dégâts sont importants, tant en pertes humaines (51 morts, 70 blessés) qu’en pertes matérielles (maisons, édifices publics et infrastructures publiques sérieusement endommagés).

Conséquences d’un séisme au Japon

Un séisme de magnitude 7,1 a secoué la côte japonaise près de la ville de Kumamoto sur l’île de Kyushu.Le 14 avril 2016, le séisme le plus meurtrier depuis celui de 2011 a frappé le pays provoquant la mort de neuf personnes et en blessant plus de 1 000 autres. Les sauveteurs ont retrouvé une petite fille sous les débris d’une maison qui s’était effondrée à cause du tremblement de terre dévastateur.

Sources https://www.20minutes.fr/monde/389378-20100308-turquie-seisme-fait-51-morts-pays https://francais.rt.com/international/19159-puissant-seisme-magnitude-71-frappe , https://www.youtube.com/watch?v=xjBD-JO5VmY
Intensité à trouver
  1. Retrouver l’intensité des deux séismes à partir des dégâts relatés dans les articles de presse. Utiliser l’échelle EMS ci-dessous.
  2. Comparer la dangerosité des deux séismes (J’observe ... plus ...)
  3. Proposer une explication.

- L’échelle EMS (European Macroseismic Scale) est l’échelle des intensités européenne.

Une version simplifiée de l’échelle EMS (wikipedia)

Intensité EMS Définition Description des effets typiques observés
XII Catastrophe généralisée Pratiquement tous les bâtiments sont détruits.
XI Catastrophe La plupart des bâtiments bien construits s’effondrent, même ceux ayant une bonne conception parasismique sont détruits.
X Destructions importantes De nombreux bâtiments bien construits s’effondrent.
IX Destructions Panique générale. De nombreuses constructions peu solides s’écroulent. Même des bâtiments bien construits présentent des dégâts très importants : défaillances sérieuses des murs et effondrement structural partiel.
VIII Dégâts importants De nombreuses personnes éprouvent des difficultés à rester debout. Beaucoup de maisons ont de larges fissures dans les murs. Quelques bâtiments ordinaires bien construits présentent des défaillances sérieuses des murs, tandis que des structures anciennes peu solides peuvent s’écrouler.
VII Dégâts La plupart des personnes sont effrayées et se précipitent dehors. Les meubles se déplacent et beaucoup d’objets tombent des étagères. De nombreuses maisons ordinaires bien construites subissent des dégûts modérés : petites fissures dans les murs » chutes de plâtres, chutes de parties de cheminées ; des bâtiments plus anciens peuvent présenter de larges fissures dans les murs et la défaillance des cloisons de remplissage.
VI Dégâts légers De nombreuses personnes sont effrayées et se précipitent dehors. Chute d’objets. De nombreuses maisons subissent des dégâts non structuraux comme de très fines fissures et des chutes de petits morceaux de plâtre.
V Fort Ressenti à l’intérieur des habitations par la plupart, à l’extérieur par quelques personnes. De nombreux dormeurs se réveillent. Quelques personnes sont effrayées. Les bâtiments tremblent dans leur ensemble. Les objets suspendus se balancent fortement. Les petits objets sont déplacés. Les portes et les fenêtres s’ouvrent ou se ferment.
IV Largement observé Ressenti à l’intérieur des habitations par de nombreuses personnes, à l’extérieur ressenti par très peu de personnes. Quelques personnes sont réveillées. Les fenêtres, les portes et la vaisselle vibrent.
III Faible Ressenti à l’intérieur des habitations par quelques personnes. Les personnes au repos ressentent une vibration ou un léger tremblement.
II Rarement ressenti Ressenti uniquement par quelques personnes au repos dans les maisons.
I Non ressenti Non ressenti.

Voir la version complète

- Echelle d’intensité macrosismique

.

Correction :

  1. L’intensité du séisme est plus importante en Turquie (environ XI) qu’au Japon (environ IX).
  2. Les bâtiments sont fabriqués avec des matériaux plus fragiles en Turquie, ils se sont plus facilement écroulés à cause du séisme.

Activité 3 : La fréquence des séismes

Informations sur les séismes turques
Turquie : séismes de 1998 à 2003
Informations sur les séismes japonais

- Aller sur le site http://www.japanquakemap.com/
- Cliquer sur lecture en haut à droite.
(Conseil, accélérer l’animation avec la double flèche pour trouver le 12 mars 2011. Conseil encore meilleur, chercher le 12 mars dans la liste déroulante !)

  1. Combien de séismes comptez-vous entre 2000 et 2003 dans les environs de la Turquie ?
  2. Combien de séismes comptez-vous au Japon le 12 mars 2011 ?
  3. Comparer la fréquence de séismes pour ces deux pays (J’observe que ... plus ... que ...)
  4. Dans quel pays y a-t-il le plus de risque sismique ? Justifier (utiliser intensité, magnitude, fréquence). Où iriez-vous donc en vacances ?

.

Correction :

  1. 3 séismes importants ont existé en Turquie entre 2000 et 2003.
  2. 148 séismes ont eu lieu au Japon pendant la seule journée du 12 mars 2011.
  3. J’observe qu’il y a plus de séismes au Japon qu’en Turquie.
  4. L’intensité des séismes est plus importantes en Turquie à cause d’habitations moins solides. La magnitude et la fréquence des séismes peuvent être plus importants au Japon qu’en Turquie DONC le risque sismique pour les habitants est plus important en Turquie qu’au Japon.
    Même si les séismes sont plus fréquents au Japon il est plus prudent de choisir d’aller au Japon pour les vacances.

Résumé

Pour connaître la force d’un séisme, les scientifiques utilisent deux échelles :

l’échelle de Richter qui permet d’évaluer la magnitude donc la puissance des vibrations lors du séisme.

l’échelle EMS qui évalue l’intensité, c’est à dire les dégâts occasionnés par le séisme.

Souvent les deux informations coïncident, lorsqu’un séisme est de grande magnitude il est aussi de grande intensité.

On peut estimer le risque d’aller dans une région en regardant la quantité de séismes dans une période donnée, plus ils sont nombreux, comme au Japon, plus le risque d’être confronté à un séisme est important.